Copenhague ISO 26000


L’AFNOR sur son site Qualileo dans la rubrique Responsabilité Sociétale, vient de publier le compte-rendu de la dernière réunion de Copenhague sur le projet ISO 26000, qui devrait être complètement validé à l’automne 2010.




La semaine du 17 au 21 mai 2010 a eu lieu à Copenhague la réunion du groupe de travail sur la future norme ISO26000.



Les réponses apportées au projet ISO 26000



  • Assister les organisations à aborder leur responsabilité sociétale tout en respectant les différences culturelle, sociétale, environnementale et légale et les différentes conditions de développement économique

  • Fournir des lignes directrices opérationnelles pour mettre en pratique la responsabilité sociétale, identifier et échanger avec les parties prenantes et améliorer la crédibilité des rapports et des demandes faites au sujet de la responsabilité sociétale

  • Souligner les résultats de performance et les améliorations

  • Accroître la confiance et la satisfaction des clients et autres parties prenantes envers les organisations

  • Être cohérent et ne pas entrer en conflit avec les documents existants, les traités internationaux, les conventions et les normes ISO existantes

  • Ne pas conduire à réduire les prérogatives des gouvernements pour traiter de la responsabilité sociale des organisations



Des consensus sur la RS


Les sujets comme :

  • les discriminations basées sur l’orientation sexuelle.

  • reconnaissance de la nécessité de prendre en compte la diversité des contextes lors de la mise en œuvre en introduction des principes, sans reconnaître un principe de responsabilité commune mais différenciée




Le projet final de norme internationale sera soumis au vote des membres de l’ISO du 1er août au 1er octobre 2010. Si ce vote est positif, la norme ISO 26000 sera publiée en décembre 2010.



Les concepts de sphère d’influence, devoir de vigilance, respect des intérêts des parties prenantes ou encore prise en compte des normes internationales de comportement ont été maintenus et précisés. Ces éléments renforcent le caractère dynamique et novateur de l’approche de responsabilité sociétale de l’ISO 26000.



La francophonie s’organise également pour poursuivre les échanges et le partage autour de 5 axes complémentaires :


  • Les outils de déploiement de l’ISO 26000 liés aux activités de normalisation

  • Formation et partage des savoirs faire entre experts

  • Communication, diffusion, sensibilisation

  • Mobilisation des réseaux et acteurs du développement durable et des compétences sectorielles (Commissions nationale de développement durable, les activités CPD, SLCP, les commissions des Droits Homme…)
    les activités académiques, recherche




L’article complet réalisé par Emilie Brun est disponible sur le site Qualileo (inscription gratuite)