Le Grenelle de l’environnement et ses conséquences, la taxe carbone, les cris d’alarme des spécialistes ont fait leur travail pédagogique. Mais aujourd’hui, les entreprises sont au pied du mur : leurs interlocuteurs veulent savoir comment elles prennent leur part à cette grande entreprise qui a pour but de laisser à nos enfants une société plus sûre, plus juste et plus respectueuse de la planète. Elles doivent rendre des comptes, et pour cela elles doivent s’évaluer ou être évaluées. L’arrivée en 2010 de la norme internationale ISO 26000 constitue un jalon important dans le progrès des organisations vers une prise en compte en profondeur de la RSE.