in and out


Cette semaine, mes tops sont : WebGL, une superbe vidéo sur la mer et les sports de glisse, mon flop est : les IRT ou Instituts de Recherche Technologique.



google chrome WebGL


Cette semaine, une nouvelle démonstration a été mise en ligne pour présenter les possibilités de la technologie WebGL, qui propose d’implémenter les fonctionnalités de OpenGL au sein des navigateurs web.





Une superbe vidéo sur la mer et les sports de glisse, 5 minutes de pur bonheur visuel !



DARK SIDE OF THE LENS



IRT vers un déséquilibre territoriale, sur l’Ouest rien de nouveau ?!
Le 9 mai 2011, Valérie Pécresse a annoncé, la liste des Instituts de Recherche Technologique. Dotée de 2 milliards d’euros, cette action vise à faire émerger des “Instituts de Recherche Technologique” au sein de campus d’innovation technologique de dimension mondiale. Il s’agit de nouveaux instruments destinés à supporter une stratégie industrielle de conquête sur les marchés porteurs, afin de créer sur la durée des emplois dans notre pays. Les IRT sont basés sur des partenariats de long terme entre nos établissements d’enseignement supérieur et de recherche et les entreprises.



6 projets d’IRT viennent d’être labellisés :



  • IRT NanoElec à Grenoble, qui concerne la nano-électronique (avec ST-microelectronics, Soitec…)

  • IRT AESE à Toulouse, sur l’aéronautique, l’espace et les systèmes embarqués (Airbus, Astrium, Safran, Latecoere…)

  • IRT LyonBiotech à Lyon avec une antenne à Paris, sur l’infectiologie (Biomérieux, Sanofi, Danone, Institut Pasteur)

  • IRT M2P à Metz, avec des sites secondaires à Belfort-Montbéliard et Troyes, sur les matériaux, la métallurgie et les procédés (Saint-Gobain, Arcelor-Mittal, PSA…)

  • IRT Railenium à Valenciennes avec un site secondaire à Villeneuve-d’Ascq, sur les infrastructures ferroviaires (RFF, Alstom, SNCF…)

  • IRT Jules Verne à Nantes, sur les matériaux composites (Airbus, STX, DCNS, Alstom, Segula…)



2 autres projets ont retenu l’attention du jury, et vont être réexaminés :



  • SystemX à Saclay sur l’Ingénierie numérique des systèmes

  • B-COM à Rennes sur les réseaux et infrastructures numériques



Rien pour Bordeaux.


IRT